Samsung Galaxy Note

4

Enfin de l’innovation sur le marché des téléphones mobiles. Moi, le fidèle possesseur d’iPhone depuis plusieurs années maintenant, j’ai bavé d’envie devant le Samsung Galaxy Note, véritable ovni à mi chemin entre tablette tactile et smartphone.

Ca tombe bien, Samsung a eu la gentillesse de nous en prêter un pour un mois. Alors, le Samsung Galaxy Note est-il vraiment l’iPhone killer que j’espérais ?

Mon dieu, mais c’est énorme!

Je ne vais pas commencer ce test de manière très originale, mais oui, la taille de l’écran choque dès l’ouverture de la boite. Le Galaxy Note n’entre pas du tout dans les « normes » actuelle du marché, ce qui est plutôt amusant tant la tendance était à la miniaturisation extrême il n’y a pas si longtemps. Cet écran à n’en pas douter est le point fort du téléphone, avec un contraste à tomber par terre et une résolution HD de 1280 par 800.

Je ne m’attarderais pas plus longtemps sur les caractéristiques techniques, d’une part parce que je ne suis pas un spécialiste et d’autre part parce que je ne voit pas l’intérêt de reprendre la page officielle du téléphone. Sachez juste que nous sommes devant un appareil se situant dans le haut de gamme du téléphone portable.

Ne nous mentons pas, ce changement de gabarit impose un changement dans les habitudes d’utilisation. Contrairement à beaucoup, je n’ai pas spécialement eu besoin d’utiliser les 2 mains pour me servir du Galaxy Note, mais je dois avouer avoir de grandes mains. En revanche, Florence (6 ans) avait clairement du mal à l’utiliser en mode téléphone. De plus, le Galaxy Note souffre de sa grande taille pour les utilisations « sportives ». Impossible pour moi d’aller courir avec et de l’utiliser comme lecteur MP3, impossible pour Barbara de le glisser dans la poche de son pantalon d’équitation et de partir en ballade à cheval avec.

Un téléphone qui sait aussi téléphoner

En revanche, tranquillement installé à la maison ou dans les transports, le Galaxy Note apporte un confort inégalé. La qualité incroyable de l’écran permet de redécouvrir la navigation internet sur Smartphone, avec une aisance visuelle proche de celle obtenue avec une tablette bien plus encombrante. De plus, à ma très grande surprise, le Galaxy Note est également un excellent… téléphone! Je ne sais pas par quel miracle mais la qualité sonore est bluffante et la distance plus élevée qu’à l’accoutumé entre le micro et le haut parleur permet d’éviter tout phénomène d’écho.

Outre sa taille étonnante, la seconde innovation proposée par le Galaxy Note réside en un petit stylet, permettant d’utiliser son téléphone à la manière d’une Nintendo DS. Mis en avant dans la campagne publicitaire du produit, ce stylet ne m’a pas apporter un confort d’utilisation supplémentaire. Il est difficile à « sortir » du téléphone et son bouton permettant d’effectuer différentes actions est bien trop délicat à « palper » du bout du doigt. De plus, les boutons « Home » et « Retour » du Galaxy Notes ne figurent pas sur l’écran tactile, et si l’on souhaite revenir en arrière il est obligatoire de poser le stylet, appuyer avec un doigt sur le bouton retour, reprendre le stylet…
Peut-être que des applications viendront à l’avenir me faire mentir, mais ce stylet est pour moi un peu gadget, et n’a pas beaucoup servi durant le test de l’appareil.

Samsung Apps, le cadeau bonus

Toutes les fonctions désormais habituelles sont évidemment proposées par le Galaxy Note. Enorme coup de chapeau pour la lecture vidéo vraiment excellente (l’appareil a encaissé des films en 1080p sans broncher), et la qualité des prises de vue en mode camera-appareil photo.
A noter que lors des tests la batterie a parfaitement tenu le choc et offre facilement une journée d’autonomie en utilisation très intensive!

Au niveau des applications justement, le Galaxy Notes tourne sous Android 2.3, et les habitués du système d’exploitation de Google ne seront pas dépaysés. L’appareil est évidemment compatible avec l’Android Market, ce qui permet de télécharger plusieurs milliers d’applications. Mais Samsung a rajouté sa petite surcouche « Touchwiz ». Si cela permet de profiter d’applications exclusives (dont un excellent calendrier et un très pratique outil de retouche photo), cette surcouche nous offre le magasin virtuel « Samsung Apps ».

Même si la boutique fait très souvent doublon avec l’Android Market, elle propose gratuitement bon nombre d’applications payantes sur Android Market! De quoi faire la pêche aux bonnes affaires. A noter que beaucoup d’applications de l’Android Market feront pale figure sur un Galaxy Note, à l’image du jeu favori de Barbara « Babo Crash ». La résolution de l’écran étant gigantesque, beaucoup d’applications ne sont en effet pas optimisés, et il ne faut pas hésiter à utiliser les versions « tablettes » lorsqu’elles sont disponibles.

iPhone Killer ?

Oui, le Galaxy Note est un magnifique téléphone. Puissant, joli et très bien fini, il offre un incroyable confort d’utilisation grâce à son écran qui est surement le plus bel écran tactile que je n’ai jamais vu! A mi chemin entre le téléphone portable et la tablette tactile, il permettra à beaucoup d’éviter de transporter 2 appareils en même temps. A condition de l’utiliser de manière « urbaine » tant sa taille encombrante se prête peu aux poches de pantalon.

En tout cas, le Galaxy Notes est devenu l’option n°1 si je devais changer de téléphone aujourd’hui, et ce n’est pas un mince exploit tant j’aime mon iPhone. Et je ne vous parle pas de Barbara qui est à la limite de la dépression depuis qu’elle a du abandonner ce petit bijou.

Un énorme merci à Samsung France pour le prêt d’un Galaxy Note.

4 COMMENTAIRES

  1. Non si je dis ca c’est surtout parce que tu dis qu’on ne peut pas prendre le galaxy quand on a vraiment besoin de mobilite (sport, cheval…).

    • Tu ne peux pas le prendre pour « toutes » les activités nomades c’est clair. Il n’est clairement pas fait pour ça de toute façon. Il est beaucoup plus à son avantage dans un usage « urbain chic ».

  2. Pas vraiment. Il m’arrive quand même très souvent de téléphoner tout de même 🙂
    Ou alors, c’est vrai si on considère que j’utilise déjà mon iPhone comme un iPad.

Laisser un commentaire