My Sims (Wii)

0

Les médias en ont parlé lors de la sortie de la WII et j’avoue avoir été de suite très emballée… Je n’en étais pas encore à scruter les moindres annonces de sortie mais lorsque j’ai aperçu un présentoir décoré aux couleurs des Sims j’ai sauté dessus…

– Stééééé !!! Y’a My simssss !!!

– Oui …. Je comptais te le prendre… vas-y…

Plusieurs années de frustration (oui bon 2 ans) ça aide…
Plutôt que de faire une émeute dans le magasin, je m’empare de MA boite de My Sims et direction la caisse… Ah non il faut d’abord faire les courses…

Rentrée à la maison, la choupine a droit à son DORA habituel du soir… Mais Sté, ayant pitié de me voir baver sur la boite de My Sims, met l’épisode sur son ordi afin que je puisse enfin découvrir ce jeu tant attendu… Et hop comment virer sa fille de devant la télé…

Moment d’émotion, je mets le disque dans la Wii et… Bien évidemment je me trompe de sens …
Après m’être fait charrier par Sté le jeu peut enfin démarrer… Juste le temps d’attendre qu’il charge tout ce qu’il doit charger (ça prends un certain temps, ou plutôt un temps certain. Mais quand on est fan on est fan)…

J’apprends que la ville où va résider mon petit Sim est dépeuplée, plus ou moins abandonnée. Dans le passé, un Sim était capable de maitriser des  » essences  » pour fabriquer des objets qui rendaient heureux les habitants de la ville. Et depuis qu’il est parti tout s’est dégradé.
Le sort en est jeté… JE serais la petite Sim qui redonnera vie à cette ville ! A moi de jouer !

Il faut tout d’abord donner le nom à la ville où l’on souhaite jouer : ce sera BabsCity…
Il faut ensuite créer un petit personnage : ce sera Babs…

Arrive une introduction où je rencontre la mairesse de la ville. Elle me montre ma future maison… ET LA… EXTASE TOTALE !! Ma future maison est détruite et il faut que je la reconstruise.
Il faut tout d’abord choisir un style de construction (cubique, cylindrique, parallélépipédique…), les portes, les volets, les décorations extérieures… De quoi m’amuser pendant 45 minutes…
Ne reste plus qu’à passer un coup de peinture et hop ma maison est construite, le tout gracieusement payé par la ville…

J’apprends ensuite que j’aurais à ma disposition un atelier qui est lui aussi  » malheureusement  » détruit… Là je maitrise un peu plus donc au bout de 20 minutes le tour est joué.
Entre temps j’ai appris :

  • qu’en secouant les pommiers je peux récupérer des pommes (Animal Crossing powaaa).
  • que les fruits en général servent d’  » essences  » (pour faire de la peinture par exemple et je peux les utiliser comme des graines afin que poussent d’autres arbres).
  • que je peux couper les arbres pour avoir du bois afin de fabriquer des meubles dans mon atelier.

Pour ma première soirée j’ai arrêté après avoir fabriquer moi-même ma chaise pour ma maison.

Remarques  » intelligentes  » concernant  » My Sims  »

  • Ce n’est pas qu’un jeu pour petits enfants… D’ailleurs la maniabilité n’est pas des plus réussie à mon avis… Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour faire une action.
  • Même si le fait d’utiliser la wiimote donne un sacré potentiel au jeu, la prise en main n’est pas instinctive ni très agréable. D’ailleurs mes doigts s’en souviennent. Pas évident de faire bouger les pièces de bois pour les placer convenablement afin de faire une chaise donc je n’imagine pas ce que ce sera pour faire des objets plus complexes.
  • J’espère ne pas être déçue par la suite du jeu (si je ne peux que secouer les arbres ce ne sera pas vraiment une réussite).
  • Les personnages sont vraiment attachant et c’est très plaisant de les voir évoluer.
  • Niveau graphique pour l’instant rien à redire. C’est vraiment très réussi et on retrouve bien l’esprit simiesque.
  • Pas besoin d’aller aux toilettes 36 fois par jours. D’ailleurs je n’ai pas vu cette notion dans le jeu.
  • Pas besoin d’acheter de meuble. Il suffit de se les fabriquer.

Pour conclure, je dirais que pour l’instant c’est le Sims qui m’a le plus emballé en peu de temps de jeu.
Un jeu à avoir dans sa ludothèque si l’on a déjà aimé le jeu Les Sims ou Animal crossing.

PARTAGER
"Maman" de la famille de geeks, bercée par le Club Dorothée et le crottin de poney, je partage avec vous mes découvertes en tous genres, mes aventures équestres, et ma passion pour le japon!

Laisser un commentaire