Thor

2

Et bien voilà, j’avais dit qu’on ne m’y reprendrait pas. La 3D c’était fini, j’avais tiré un trait ferme et définitif. Mais pour les beaux yeux d’une Patate suppliante, qu’est ce qu’on ne ferait pas ! Bon allez j’exagère, ça ne s’est pas vraiment passé comme ça. Néanmoins le résultat est le même ! Hier, séance de 21h30… Ai-je eu Thor ? (ouais elle était facile !)

Synopsis

Au royaume d’Asgard, Thor est le futur héritier du trône. Fils d’Odin, père de toute chose, il n’a pourtant pas récupéré les qualités les plus nobles de ses ancêtres. Guerrier puissant certes mais arrogant et impulsif, il cherche à punir les géants des glaces de Jotunheim de leur intrusion dans Asgard alors que les deux peuples avaient signé une trêve.
Odin se rend alors compte que son fils n’est pas prêt à lui succéder : il désobéit et met en danger son peuple. Pour le punir, Odin le bannit et l’envoit sur Terre. Thor va devoir vivre parmi les humains, sans pouvoirs extra-terriens.

Complexité des relations familiales

Les rapports « humains » sont au cœur du film. Même chez les Dieux ça paraît compliqué.
On commence avec la relation père-fils. Papa Odin (Anthony Hopkins) plaçait tous ses espoirs dans cette charmante petite tête blonde bourrée d’énergie et de stéroïdes (Chris Hemsworth). Mais il est déçu, blessé par ce fils qui n’adhère pas aux valeurs de ses ainés. Next !
Néanmoins Papa Odin a un deuxième fils. Mauvaise pioche ! Loki (Tom Hiddleston) a souffert pendant son enfance de la préférence de son père pour Thor. Il cherche donc l’attention et l’approbation d’Odin.

De là découle logiquement la rivalité frère-frère. Loki est jaloux de Thor, surtout parce qu’il a été choisi pour être le futur roi. Loki a l’air tout gentil en apparence mais il est vraiment méchant, un méchant sournois. A l’opposé Thor est un vilain garçon qui désobéit à papa. Plus immature que méchant, il est donc un gentil bourrin. Et comme le méchant veut tuer les gentils, ça ne plait pas au gentil… Mais pourquoi vouloir tuer les gentils? Ben parce que c’est un méchant !
Le dernier rapport est celui du dieu déchu avec les humains vivant sur Terre. Parmi eux, Jane Foster (Natalie Portman), simple mortelle, va rencontrer de manière fracassante Thor. Il est possible qu’elle tombe sous son charme, surtout après l’avoir vu torse nu ! En même temps, son comportement est compréhensible, même si je n’y adhère pas du tout. Vin Diesel est bien plus beau !

Si j’avais un marteau

Pour agrémenter toute cette psychologie, on ajoute quelques outils indispensables : des effets spéciaux à gogo, des décors grandioses surement encore plus beaux en 3D (mais je ne pourrai pas vous en parler !). Sans oublier les accessoires indispensables du héros : sa cape rouge et son Mjöllnir (mythique marteau). Et oui, le fameux marteau de Thor. Non, pas le pendentif ni la figure de kitesurf ou le cocktail normand à base de bière ! Le vrai marteau qui permet à Thor d’avoir un pouvoir encore plus grand, volant au secours de son propriétaire et revenant à lui tel un boomerang. Pratique mais un peu encombrant c’est l’ustensile idéal pour dégommer les méchants !
On continue notre recette en ajoutant une pincée d’humour pour relever le tout. Ca donne au film un ton un peu plus léger lors des séquences sur Terre, contrastant avec le sérieux et la gravité résidant à Asgard.
Le mélange forme un bon blockbuster réunissant tous les ingrédients pour passer un bon moment ciné.

Surprenant

Réalisé par Kenneth Branagh ? Vous êtes sûr ?
Cet acteur/réalisateur/ producteur est principalement connu pour ses rôles dans Hamlet, Henry V, Othello mais aussi Wild, wild, west, Harry Potter et la chambre des secrets. Sans oublier bien évidemment les enquêtes de l’inspecteur Wallander pour les fans d’Arte (ils se reconnaitront !).
Plutôt qualifié de classique, passionné d’histoire et de théâtre, c’est donc avec étonnement qu’on retrouve ce shakespearien propulsé réalisateur de ce Marvel.
La mythologie, c’est de l’historie… Certes…
J’avoue que la curiosité m’a bien plus décidée à aller voir ce film que l’histoire en elle-même.

Termina – Thor

En conclusion, malgré une bande annonce n’attirant pas plus que ça, Thor a pourtant déplacé des foules. Il aura fallu deux tentatives pour pouvoir assister à une séance. Ce soir là, la salle était bondée, remplie de blagueurs pré-pubères en tout genre, mangeurs de bonbons bruyants et accrocs du téléphone portable … Une vraie cour de récré !
J’ai quand même passé un bon moment devant ce film bien gentillet.
Par contre, la 3D, c’est toujours pas pour moi : 1h54 de migraine et à la limite de la nausée! Allez, cette fois-ci c’était la dernière, j’y retournerai pas !

2 COMMENTAIRES

  1. Si, si j’y retournerai pour les beaux yeux d’une Patate. Mais d’ici là j’aurai ptetre acheté de nouveaux yeux!! 😀

    Je te trouve bien curieux! Je ne donnerai aucune info supplémentaire, même sous la contrainte!

  2. « Allez, cette fois-ci c’était la dernière, j’y retournerai pas ! » Ohhh, même pas pour les beaux yeux d’une Patate ? La pauvre.
    C’est pas la première fois que tu y fais allusion, alors vivement ton prochain article qu’on apprenne à la connaitre un peu plus … 🙂

Laisser un commentaire