Vis ma vie de Papa Geek : S01E03

Ah l’île de beauté. Ses plages, ses montagnes, son soleil, sa douceur de vivre…
Mouais, c’est bien beau tout ca, mais l’île de beauté ca reste avant tout une île, entourée d’eau et loin de tout. Du coup, il ne se passe pas une semaine sans que mon petit cœur de geek ne souffre : et une soirée presse par-ci, et un magnifique salon par-là… A croire que seuls les parisiens ont droit à une vie mondaine sur le thème du jeu vidéo.

Alors quand madame a reçu une magnifique invitation presse pour son travail sur Le Journal du Cheval, de celles qui ne se refusent pas, la coupe était pleine. Moi aussi je voulais goûter au champagne et aux petits fours. Il était temps de faire plaisir aux grands-parents en leur confiant la petite Florence et de s’offrir une semaine de vacances sur le thème du « press-tour » ! Au passage, ça pouvait aussi me permettre de squatter chez de profiter de mes amis parisiens, ce qui ne gâche rien.

In your face !

Une fois les billets d’avions achetés (et des centaines d’euros dépensés donc pleure), direction « Le Chesnay » pour y retrouver nos amis du coin. L’occasion idéale de croiser le fer avec Jérémy sur notre sacerdoce partagé depuis des années : le jeu de sport. J’en frissonne encore de plaisir en pensant à cette humiliant alley-oop placé en toute décontraction sur NBA 2K10 ou à ces magnifiques victoires sur Fifa 10 alors que je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer le jeu. Ah Jérémy, mon souffre douleur préféré !

Puis, début des choses sérieuses. Direction Cluny (en bourgogne), pour 2 somptueuses journées. Visite sur mesure de l’abbaye de Cluny, guidée par l’administrateur de l’abbaye himself (quel puits de connaissance…), conférence de presse et répétition générale du spectacle équestre « Cluny L’ambitieuse » et nuit dans un gite absolument splendide.

Les chevaux et la campagne c’est bien, mais le jeu vidéo dans tout ca ? Qu’à cela ne tienne : la fin de la semaine sera sous le signe du jeu vidéo ou ne sera pas ! On commence par la soirée PS Move, moment idéal pour recroiser certaines têtes (monsieurzac) ou en découvrir de nouvelles (mon Djou d’amour !). L’occasion aussi de passer une bonne soirée, de repartir avec un starter kit PS Move, et de voir que ma p’tite Babs est toujours aussi photogénique (on ne voit qu’elle sur la vidéo officielle de la soirée !).

Le festival sans jeu vidéo

On enchaine avec un p’tit moment passé avec AlbanX, mon encyclopédie vivante du jeu vidéo. Et on termine avec le Festival du Jeu Vidéo, porte de Versailles. Bon certes, je ne termine pas par le meilleur moment du voyage, mais il y avait quelques trucs intéressants tout de même au FJV. Sisi, en cherchant bien, au fond, près de la porte des toilettes à gauche…
De quoi rentrer serein, éreinté mais heureux. Des amis, du jeu vidéo, de la cuisine moléculaire (n’est-ce pas Babs ?), que demander de plus ? De pouvoir le faire plus souvent, c’est une évidence.

C’est tout pour aujourd’hui. Dans le prochain épisode, vous saurez si Jérémy est enfin sorti de sa cachette d’où il se terre depuis ce alley-oop monumental. Ou pas !

Image d’illustration : oui, j’assume parfaitement ma fan attitude pour un spectacle ou des mecs bodybuildés s’habillent en collant moulant, il est ou le problème ?